~~ faut apprendre à accepter la réalité de notre être, sans nécessairement approuver ni aimer tous nos sentiments, pas plus que tous les composants de ce que nous acceptons. Cela signifie que nous pouvons approuver ou assumer la totalité- le tout- de notre être, sans donner accord ni approbation à chacune de nos caractéristiques.. Cela est en contradiction directe avec notre éducation, laquelle voudrait que nous fussions parfaits avant de pouvoir nous accepter et nous approuver.

En fait, nous pouvons bel et bien nous accepter en bloc, dans notre réalité, tel que nous sommes ici et maintenant , sans pour autant approuver chacune de nos parties, chacun de nos rôles, chacun de nos actes. Accepter n'équivaut pas à comprendre. La plupart d'entre nous ne comprendrons jamais toutes les complexités de la vie : guerres, famines, souffrance, mort, de même, nous ne comprendrons jamais toutes les raisons pour lesquelles nous sommes nous-mêmes si complexes.

Acceptation n'équivaut pas non plus à changement. Le fait d'accepter la vie ne la change pas, le fait de nous accepter nous mêmes ne nous change pas davantage. Qu'est ce donc que l'acceptation ? Cela veut dire prendre, recevoir de bon coeur, admettre en profondeur. Il peut être difficile de s'approuver soi même alors que l'on aimerait tant être différent, mais pour développer l'estime de soi, il est vital de partir de la réalité et de s'accepter soi même en totalité. S'accepter, cela signifie se voir tel que l'on est dans l'instant présent et s'autoriser à être. Comme le dit Popeye dans sa grande sagesse " je suis ce que je suis et rien de plus" . Et cela suffit amplement pour l'instant.

S'accepter signifie se regarder et se voir, intérieurement et extérieurement, sans se juger. Cela équivaut à méditer sur soi , à s'observer de façon objective. Suspendez tout jugement et regardez ce que vous voyez, examinez attentivement ce que vous êtes en réalité. Cette introspection n'est pas facile mais elle est nécessaire. Une façon de s'y prendre consiste à se mettre nu devant un grand miroir pour se regarder. Ne détournez pas le regard quand vous observez un détail qui vous déplaît. Continuez à regarder pour avoir un regard neutre: vous avez à présent un regard objectif. Continuez à vous observer jusqu'à à voir au delà de votre peau, de votre graisse, ..Continuez toujours à vous regarder jusqu'à ce que dépassiez les apparences superficielles... Vous êtes en train de contempler ce que vous êtes en vérité.. Et quand vous avez tout vu, acceptez. Vous observez de belles choses, intérieures et extérieuses, que vous souhaiteriez conserver et d'autres moins belles dont vous aimeriez vous débarasser. Vous voyez un être humain. N'agissez pas, ne réagissez pas, contentez vous d'observer. Quand vous aurez fini, assurez vous que ce que vous venez de voir est bien : ni bon ni mauvais, ni faux ni juste, simplement bien. C'est ça l'acceptation

. Nous avons deux côtés, un côté lumineux que nous aimons, et que nous montrons aux autres, un coté obscur que nous regrettons et essayons de cacher. Pratiquement tous nos mauvais côtés ont pour pendant un " bon " côté. Si vous ne parvenez pas trouver le pendant positif d'un côté négatif, faites vous aider. Rappelez vous que vous ne pouvez pas être parfait, n'oubliez pas de suspendre tout jugement de valeur. Comme il vous est impossible d'être parfait, il vous est de même impossible d'être parfaitement mauvais. Chacun de vos côtés que vous n'aimez pas a pour contrepartie un côté que vous aimez. Cessez de ne considérer que les côtés négatifs, acceptez les positifs.. Tachez de trouver un équilibre entre les deux. L'acceptation est le début de tout : c'est la clé du changement. Il n'est pas nécessaire de changer pour s'accepter. Vos modèles voient vos côtés positifs, en voyant vos bons cotés, ils vous ideront à les voir vous meme. N'ayez pas peur, il y'a du bon en vous ...

L'ACCEPTATION DE SOI
Retour à l'accueil