Pierre Janet, géant français de la psychologie... Homme fin, racé, connu à trente deux ans par ses premiers travaux , alerte jusqu'à la fin de son grand âge...Un homme sans dogme, voilà comment le présente Minkowsky " Lorsque Pierre Janet, alerte, svelte, au regard pénétrant, à la démarche juvénile et élastique, aux gestes sobres et précis, vous introduit dans son bureau, on est tout de suite saisi par l'atmosphère particulière faite de sérieux, de persévérance, de pensée, de curiosité scientifique toujours en év eil d'esprit d'exploration, qui émane de la personne du maître et dont semble tout imprégnée cette vaste pièce, tapissée de haut en bas de livres."

Le grand désir de Janet était d'allier ses goûts scientifiques et religieux. Devenu docteur en médecine, il observe les hystériques. Il débarque en 1889 à Paris et file chez le grand Charcot. Les étranges phénomènes de l'hypnotisme et de l'hystérie sont à l'ordre du jour. Il suit les cours de Charcot, devient ensuite directeur du laboratoire de psychologie pathologique.

L'homme normal et anormal vu par Janet dans la vie courante :

La vie courante demande evidemment des milliers d'adaptations! Il y'a toutes les circonstances nouvelles, quelles qu'elles soient, il y'a les évènements imprévus, les responsabilités nouvelles, les " coups durs", les échecs, les émotions etc....

Que fait l'homme normal ? Il " intègre" toutes les circonstances, il les avale, et les digère mentalement. Tous les évènements se fusionnent dans son " moi" en s'intégrant dans sa personnalité générale , tout cela se fait sans heurt ni fatigue.

Que fait l'homme anormal ? L'événement n'est pas digéré mentalement. Il n'est pas assimilé par le "moi". La circonstance reste en dehors de ce " moi" et travaille pour son propre compte. En dehors du " réservoir" de l'affectivité, se forment alors un ou plusieurs satellites mentaux. Ils ont leur vie propre et ne parviennent pas à s'intégrer dans le réservoir général de l'affectivité. Chacun de ces satellite mentaux impose des tiraillements intérieurs et produit des symptômes, l'unité du " moi" est alors rompue. Cela se constate dans les complexes, les refoulements, dans les émotions non liquidées etc... Et c'est alors la gamme immense des symptômes...allant du petit malaise moral aux obsessions les plus terribles..

Les mangeurs d'énergie ou personnes épuisantes :

Qui sont ces personnes ? Elles sont si nombreuses, elles possèdent tant de masques différents , elles ont une marque de fabrique commune : le besoin de dominer..

C'est toute la gamme des gens autoritaires, dictatoriaux, maniaques, trop exigeants, tâtillons, boudeurs, jalours susceptibles, haineux .... Ces personnes épuisantes possèdent des masques différents..Beaucoup de ces personnes cachent leur besoin de domination sous un masque de " bonté" excessive (Bien qu'inconscient" .. Le mécanisme est très habile..

Quand ces personnes épuisantes mangent t-elles l'énergie des cohabitants ? En premier lieu, quand il est impossible de décharger l'hostilité émotive. De plus, toute personne éprouvant un besoin intense de domination est névrosé. Cette domination est pour elle un mécanisme de sécurité intérieure. L'adaptation à ces personnes est donc, non seulement difficile, mais sans cesse renouvelée et changeante. Avec elles, l'habitude de vie n'existe pas. Il faut sans cesse être aux aguets, tendu, crispé.. " on ne sait jamis sur quel pied danser " .. est un refrain habituel.. Mais il ne faut pas oublier que ces cohabitations durent souvent pendant des années, heure après heure, ... Se erend on compte des émotions, des révoltes, des colères " rentrées", des soumissions rageuses que provoquent ces mangeurs d'énergie ?

Quelles sont les plaintes des personnes vivant avec elles ? Elles présentent de nombreux points communs : l'épuisement toujours, la diminution ou l'anéantissement de la personnalité, l'impossibilité d'être soi meme... La domination peut se manifester sous une forme pure, mais également avoir de multiples faces qui la recouvrent, c'est d'ailleurs ce dernier cas qui produit le plus de ravages .....

Voilà donc quelques points essentiels de la psychologie de Janet.

PIERRE JANET
Retour à l'accueil